Edito du supérieur


.

Dans les pas des Apôtres

Du 23 avril au 1er mai, le Séminaire St Yves ira en pèlerinage à Rome et à Assise. Le pèlerinage sur les pas de St François était prévu l’année dernière, dans la dynamique de l’année Laudato Si proclamée par le pape pour toute l’Eglise. Reporté pour raison de pandémie, il sera l’occasion de vivre plus intensément l’appel à la conversion évangélique que le Poverello adresse aujourd’hui à toute l’Eglise par la voix du successeur de Pierre.

Le pèlerinage sur les lieux des martyres des Apôtres Pierre et Paul oriente plus particulièrement cette année 2021-2022. À leur suite de ces deux fils d’Israël choisis par le Christ Jésus, le Séminaire a pour mission de former des prêtres qui soient des pasteurs et des missionnaires (ce sera le titre du prochain texte de référence pour la formation des prêtres en France).

Jésus, « le berger des brebis, le Pasteur par excellence » (He 13,20) a fait de Pierre « le pasteur de ses brebis » (Jn 21,16). Au 21ème siècle, se préparer à être pasteur à la suite de Pierre, c’est apprendre à prendre soin non de ceux qui nous plaisent ou qui nous choisissent, mais de « ses brebis », toutes celles pour lesquelles Jésus a versé son sang. C’est vivre cela avec un regard de foi et d’espérance, dans l’oubli de soi et le don de soi quotidien, par un service souvent caché et humble, en collaborant avec les fidèles qui ont reçu des dons divers « pour que les tâches du ministère soient accomplies et que se construise le corps du Christ » (Eph 1,12). Dans son commentaire de St Jean (ch. 10), St Augustin appelle cela l’officium amoris du pasteur : « Que ce soit un ministère d’amour de paître le troupeau du Seigneur ». La vie au Séminaire en est l’apprentissage concret, au fil des jours et des années.

Se manifestant à lui sur le chemin de Damas, le Seigneur Ressuscité envoie Paul annoncer l’Évangile à toutes les nations. « Miséricordieusement investi de ce ministère », Paul l’accomplit jusqu’à Rome, avec les frères et les sœurs qui y travaillent avec lui, au milieu des tribulations : « dans la détresse, mais sans être angoissés », « déconcertés, mais non désemparés » (cf. 2 Cor 4,1.8-9). Comment se préparer à être des « serviteurs de l’Evangile de la grâce » pour les hommes et les femmes de notre temps ? Des expériences missionnaires et la vie quotidienne au Séminaire invitent chacun à se mettre toujours plus profondément à l’écoute de la Parole de Dieu, dans l’étude de l’Écriture Sainte et de la Tradition vivante de l’Eglise, en cherchant toujours à entendre et à comprendre les questions des hommes et des femmes de notre temps. C’est un travail de l’intelligence croyante, dans la prière persévérante, stimulés par l’expérience de la charité concrète et de « la douce joie d’évangéliser » (Pape François).

Aller à Rome, mettre ses pas dans ceux des Apôtres Pierre et Paul, disciples de Jésus et colonnes de l’Eglise, ce n’est pas fuir le temps présent avec ses drames et ses incertitudes. C’est, au milieu de ce que la Bible appelle les « tribulations » (qui peuvent venir des éléments naturels, des troubles politiques, des persécutions ou de l’intérieur même de l’Eglise), entendre à nouveau l’appel à l’espérance et à la conversion, à choisir le Christ, à transmettre sa Vie. A la suite de Pierre, humblement, chacun pourra dire : « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime » (Jn 21,17). Avec Paul, il pourra laisser le Christ lui murmurer : « Ma grâce te suffit » (2 Cor 12,7).

Intentions

Les séminaristes ont a cœur de vous porter dans leur prière, n’hésitez pas à leur transmettre vos intentions. Ils les prierons lors de l’office des vêpres du lundi soir.

    Nom

    Votre intention de prière

    La formation pour devenir prêtre catholique en Bretagne et Basse-Normandie

    Les 4 grandes étapes :

    • Appelés
    • Formés
    • Envoyés
    • Prêtres !
    Découvrir la première étape

    Les dernières actualités du séminaire

    Lire toutes nos actualités

    Témoignage

    Lire tous les témoignages

    Le séminaire Saint-Yves de Rennes est au service des 4 diocèses bretons et de 3 diocèses normands