« Je suis Jésus, celui que tu persécutes » cette apostrophe de Jésus à Paul sur le chemin de Damas a pris un accent particulier hier soir dans la cathédrale de Rennes :

Mgr Jeanbart, évêque d’Alep (Syrie), Mgr Saldanha président de la conférence épiscopale du Pakistan et sœur Lika dominicaine irakienne dans la région de Ninive où la langue du Crennes-une-veillee-pour-les-chretiens-persecutes-ce-soirhrist est encore parlée sont venus témoigner des souffrances de l’Eglise dans leur pays.

« Lorsqu’un membre souffre, c’est l’ensemble du Corps qui souffre avec lui. », un grand appel à la prière pour les chrétiens persécutés a été lancé hier soir ; aujourd’hui seule la communion des saints semble pouvoir les sauver de cette situation. En Syrie les invasions de DAECH sont plus violentes que toutes les invasions subis par le pays au Moyen-âge, il est impossible de relater la liste des victimes depuis le début de la guerre il y a six années déjà, les chrétiens semblent faire l’objet d’une véritable déportation planifiée. Au Pakistan les abus de la loi anti-blasphème ne font qu’endurcir les musulmans contre la faible minorité chrétienne du pays, des attentats-suicides contre des églises commencent à voir le jour depuis 2014. Les réfugiés irakiens sont entassés dans des containers ou des cabanes avec pour quotidien des coupures d’eau, des coupures de courant, des écoles ne pouvant plus desservir des cours aux enfants, la jeunesse se transforment en générations sacrifiées. 142 autres pays sont aidés par l’association d’AED (Aide à l’Eglise en Détresse)

Comment pouvons-nous laisser nos frères souffrir à cause de notre foi et attendre leur martyr sans agir ? « Ce que vous faîtes à l’un de ces petits, c’est à moi que vous le faîtes », lorsqu’un homme est tué, c’est Jésus que l’on tue. En 2015 plus de 7000 martyrs ont été assassinés, soit plus de 20 par jour, soit 1 par heure. Jésus, modèle des martyrs, face à la violence de sa Passion a sublimé son amour et l’a transformé en prière de pardon pour ses persécuteurs… A son exemple mettons nous en prière et rappelons nous que Jésus a déjà vaincu le monde et qu’il est avec nous jusqu’à la fin des jours.

Gildas