« Je vous donnerai des pasteurs selon mon cœur ». Telle est la promesse de Dieu à son peuple. 26 janvier dernier, tandis que l’Eglise fête les Saints Tite et Timothée, deux pasteurs ; voici que les évêques bretons et normands étaient dans nos murs pour réfléchir avec les pères du séminaire sur la formation des séminaristes. C’était une grande joie pour chacun de pouvoir rencontrer nos différents pasteurs dont nous serons les collaborateurs si Dieu le veut.

Un peu plus tard, à la chapelle de la maison diocésaine, nous avons eu la joie de célébrer l’Eucharistie. Les mots d’introduction de Mgr d’Ornellas au début de la messe nous rappellent que ce que nous offrons n’est que le fruit du don « nous prions pour ceux que le Seigneur nous donne pour offrir à l’église ». Le Seigneur nous appelle par et dans son Eglise pour être au service de son peuple. Je tiens à reprendre deux paroles de l’homélie « miséricorde et missionnaire ». Il n’y a pas de vie missionnaire possible sans la miséricorde. Ils sont donc inséparables. Si le Seigneur appelle et envoie, c’est précisément pour dire qui Il est « PURE MISERICORDE ». C’est encourageant pour nous de voir combien nos pasteurs et nos formateurs sont attentifs à la formation à tous les niveaux (pastorale, spirituelle, intellectuelle, humaine et communautaire) des futurs pasteurs. Car toute notre formation s’oriente vers cette réalité pastorale. C’est bien chaque année qu’ils se réunissent pour un temps de réflexion et cette année de manière providentielle, cette rencontre a eu lieu le jour de la fête de deséminaristes chapellesux pasteurs.

Que le Seigneur fasse de nous des pasteurs selon cœur et dont l’église a besoin !

Francklin