Veillée d’ouverture – vendredi 06 mars 2020

19h – 21h30

à la maison diocésaine

Vous y êtes tous cordialement invités

C’est le Seigneur” Jn 21, 7

           Parole éminemment missionnaire, que nous retrouvons dans la bouche du “disciple aimé”. Celui qui se sait aimé, il peut reconnaître le Seigneur, et il peut l’annoncer. “C’est le Seigneur” : c’est aussi dans l’enfance, les difficultés de la vie, dans la vieillesse, dans la maladie, dans la faiblesse, et dans la pauvreté en général, que nous pouvons entendre cette parole missionnaire, “c’est le Seigneur”. En ce sens, l’oeuvre missionnaire est aussi une oeuvre de conversion (rapport avec le sens du “jubilé”, temps de grâce et de conversion/indulgence). Il s’agit de se laisser interpeller par la pauvreté du monde qui, par la soif de sens, nous redit encore une fois “c’est le Seigneur”, mais, qui a besoin, à son tour, d’entendre cette parole, “c’est le Seigneur”.

Quelques occurrences de cette expression dans l’Écriture:

>> Ps 117, 14 “ma force et mon chant, c’est le Seigneur”.
>> 1Co 4, 4 “mais ce n’est pas pour cela que je suis justifié. Celui qui me juge (sauve/justifie) c’est le Seigneur”.
>> 2Tm 4, 17 “c’est le Seigneur qui m’a assisté et qui m’a fortifié, afin que la prédication fût accomplie par moi et que tous les païens l’entendissent”.

Programme de la soirée en détail :

19h00 – 19h30 : Pot d’accueil
19h30 – 19h45 : Accueil du Recteur
19h45 – 20h20 : prise de parole du P. Jean-Michel Amouriaux
20h20 – 20h50 : Lectio Divina >> Jn 21, 4-8
20h50 – 21h00 : temps prière >> vénération des reliques de Jean Eudes

 

.

Retour au programme du jubilé : https://www.seminairesaintyves.com/jubile-missionnaire-pour-les-350-ans-du-seminaire/